Conseils

Jarretières et avant-bras massifs

Jarretières et avant-bras massifs


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le push-up est un exercice calisthénique composé qui agit sur un large éventail de groupes musculaires majeurs. L’une des nombreuses variantes de cet exercice est la poussée des articulations, dans laquelle votre point de contact avec le sol est les articulations de votre poing plutôt que la paume de votre main. Ce type de push-up est un exercice efficace pour renforcer vos poignets, vos triceps et vos avant-bras.

Le push-up des jointures

Le push-up des articulations est une variante du push-up standard dans lequel vous roulez vos mains en poings plutôt que de placer vos paumes à plat sur le sol. Cette différence de position des mains rend les exercices beaucoup plus difficiles, car votre poignet est maintenant légèrement plus élevé que le sol, ce qui augmente l’amplitude des mouvements que vous devez exercer pour pousser votre poids. En serrant les poings dans vos mains, vous contractez et maintenez les muscles de chaque avant-bras pendant toute la durée de l'exercice, ce qui rend le mouvement plus difficile, car ces muscles se fatiguent rapidement. De plus, le fait d'avoir les jointures en contact avec le sol plutôt qu'avec la zone rembourrée et douce de la paume rend l'exercice plus douloureux, nécessitant un seuil de douleur plus élevé pour terminer le même nombre de répétitions.

Les avant-bras

Lorsque vous mettez votre main dans un poing, vous contractez les fléchisseurs de poignet qui parcourent la longueur de votre avant-bras du coude au doigt. Ces muscles sont importants pour la force de préhension. Lorsque vous effectuez une poussée des articulations, vous contractez ces muscles, puis vous les maintenez pendant qu'ils aident à soulever votre poids du sol. De plus, comme votre poing a une surface plus petite que vos paumes, vos fléchisseurs de poignet, extenseurs du poignet et autres muscles de l'avant-bras doivent stabiliser le poignet et aider à maintenir votre équilibre. Ces facteurs se combinent pour fatiguer rapidement les muscles de votre avant-bras, ce qui entraîne une croissance musculaire.

Autres muscles travaillés

En plus de vos avant-bras, vous travaillez plusieurs autres groupes musculaires dans un push-up des articulations. Ces pompes vous obligent à tenir vos poignets droits, plutôt que de vous pencher vers le haut, ce qui met plus de tension sur vos triceps. Vos triceps doivent également travailler plus fort pour aider à maintenir l'équilibre de votre corps sur la plus petite surface de vos poings. De plus, les pompes aux articulations sont réalisées avec vos mains légèrement plus rapprochées que dans les pompes classiques. En les plaçant directement sous vos épaules, les muscles deltoïdes de vos épaules sont plus sollicités.

Conseils

En poussant vos articulations vers le sol, vous risquez de vous faire mal. Commencez avec moins de représentants et augmentez progressivement votre tolérance. Le push-up aux articulations est un favori des entraîneurs d'arts martiaux, car il vous aide à développer la discipline mentale nécessaire pour vaincre la douleur.

Lorsque vous effectuez cet exercice, veillez à maintenir vos abdominaux tendus et votre dos bien droit. Le fait de laisser vos hanches s'affaisser diminue l'amplitude des mouvements de l'exercice, car votre bassin touche le sol avant votre poitrine. De plus, effectuer des pompes avec un dos courbé ou arrondi peut provoquer des maux de dos.



Commentaires:

  1. Tatanka-Ptecila

    Dans ce quelque chose est aussi je pense, qu'est-ce que c'est une excellente idée.

  2. Victoriano

    C'est remarquable, c'est la réponse précieuse

  3. Bartoli

    Ça arrive ...



Écrire un message